Le village

Plan de situation

Situation géographique

Rammersmatt est la plus petite des 11 communes de la Communauté de communes du Pays de Thann par sa population (222 habitants en 2011) mais aussi la plus haute en altitude. Accroché au premiers contreforts du massif vosgien entre les vallées de la Doller et de la Thur, le village domine la plaine d'Alsace et offre une vue incomparable sue cette plaine, sur la Forêt Noire et en certaines périodes sur les Alpes.

    Le ban de Rammersmatt a une surface de 546 hectares de terrain pentu et vallonné. Le point le plus élevé culmine à 880 mètres au Kuppelthannkopf. De là, descendent trois chaînons de montagnes comme trois doigts écartés. Le premier chaînon, d'une direction ouest-est descend du Kuppelthannkopf vers Leimbachavec deux sommets: le Klingenfelsenfkopf et le Kurrenburg et forme la limite avec Thann et Leimbach. Le chaînon central, celui du Hochburg, de direction N.O.-S.E., descend en pente douce jusqu'au Spannplatz au-dessus du village. A cet endroit, il se sépare en deux monticules, vers le nord celui du ballon, vers le sud celui du Hochwetschkopf et du Heiligberg. Entre ces deux promontoires se niche un petit vallon abritant le quartier de l'Oberdorf. Le troisième chaînon de direction nord-sud descend vers Bourbach le Bas, avec comme principaux sommets le Kohlberg et le Krastkopf et formant les limites avec Bitschwiller, Bourbach le Haut et Bourbach le Bas. Ces trois chaînons forment deux vallons: celui du Ruessloch dont le ruisseau coule vers Roderen et celui du Kaschelbach ou Kaltenbach dont le ruisseau est un affluent du Bourbach. Le reste du ban de Rammersmatt, la partie la plus plate, est constitué par le début des collines sous-vosgiennes (Linsenburg, Rohm, Langkehr, Rantz, Rangen, Traencke) qui forment les limites avec Bourbach le Bas et Roderen. C'est sur cette partie du ban que se trouvent les terres cultivables.

 

Extrait de l'ouvrage "Rammersmatt, village entre Thur et Doller" écrit par Monsieur Hubert HELBLING